C’est quoi la chance?

« Ah, j’aimerais bien avoir de la chance! »

Cette phrase entendue récemment m’a replongée instantanément dans le passé.

Psy ACP Angers Germain Chance

C’était l’été, ma vie n’était pas dramatique, pas franchement drôle non plus. En vérité, je me demandais bien quelle tournure elle prenait.

L’existence marquait une rupture de rythme, en tout cas certainement un tournant puisque j’étais en pleine séparation. La décision n’avait pas été évidente, mais elle avait été partagée après de longs mois d’hésitations et de non-dits. Ce genre de période où rien ne semble bouger, où nous ne savons pas ce qui dépend de nous, ou pas.

C’est une espèce de nouvel espace-temps, à mi-chemin entre ce qui a été et ce que nous souhaitons, ce vers quoi nous tendons et ce que nous ne regrettons même pas. Comme si les habits jusque-là portés ne convenaient plus mais que nous n’en avions pas d’autres. Un nouveau style à trouver.

Où chercher l’inspiration pour reconstruire? J’avais déployé de nombreux efforts pour reprendre en main cette vie qui m’avait peu à peu échappée. J’allais partir d’une maison avec un jardin à la campagne pour un nouvel appartement en plein centre ville. Une activité libérale était en route. Tels étaient les marqueurs gagnants de mon existence prochaine.

J’étais fière d’avoir une fois de plus trouvé les ressources nécessaires. Fière, mais éprouvant un vague sentiment de solitude. « Oui, c’est moi qui l’ai fait, mais j’aimerais bien avoir de la chance! » Un coup de pouce, quoi.

Tiens, tiens, c’était donc ça…

J’en étais là de mes non-réflexions lorsqu’une personne est entrée dans le jardin. Elle n’était même plus certaine de l’adresse, mais s’était décidée un peu au hasard… Nous ne nous étions pas vues depuis quatre ans : moi en province et à l’étranger, elle à Paris. Des nouvelles, de loin en loin.

Nous avons longuement parlé, échangé sur des amis communs. Nous avions travaillé ensemble également et, dans une espèce d’intuition, je lui ai demandé si sa société recrutait. Tout aussi naturellement, elle m’a répondu par l’affirmative.

Ce jour-là, et pour de nombreuses années, ma chance a été de croiser son chemin, qu’elle m’offre cette opportunité. Ce jour-là, sans être dans l’attente de quoi que ce soit, simplement par cette rencontre et cette confiance mutuelle, une porte s’est ouverte.

Ce jour-là, comme beaucoup d’autres, être en relation a été une véritable chance!

Ces liens que nous tissons créent des connexions incroyables. Ils nous font reconnaître auprès de nos amis, parents, connaissances autant que nous les reconnaissons. Ils créent des faisceaux d’énergie puissante et subtile à la fois. Ils sont porteurs de nos joies et de nos espoirs, nous soutiennent dans nos craintes et nos angoisses.

Je ne tomberai pas dans l’angélisme, niant combien certaines relations peuvent être mal vécues. Mais c’est aussi une histoire de focale, d’angle, et l’occasion d’une autre réflexion.